Printemps et confinement

Et bien… Le printemps me semble étrange en ce temps de confinement… Non pas qu’il soit moins savoureux mais j’ai toujours l’impression qu’on me sert un excellent repas sur lequel je ne peux que prendre quelques bouchées : il fait beau, je peux donc marcher à l’extérieur mais attention à la distanciation sociale. Ma cour est nettoyée de manière impeccable mais je ne peux recevoir personne pour partager un cocktail au soleil. J’adore regarder la télé (sorry not sorry) sauf que la télé tous les soirs alors que je pourrais faire un «bone fire» avec les copains, c’est légèrement moins intéressant que la télé en janvier lorsqu’il fait froid et gris… Évidemment, je me fais énormément de souci au sujet du retour à la normale (bien que la normalité soit un concept plutôt abstrait par les temps qui courent, j’en conviens.) Quel sera la vie «normale» cet été ? J’essaie de garder le cap, de garder en tête que des gens meurent et que c’est important de respecter les consignes (ce que je fais, soyez rassurés hihihi) mais je me demande de quoi l’été sera composée si il n’y a pas de piscine, sans amis, sans festivals, sans camping, sans Ronde, sans Beach Club, etc… Je suis désolée, je m’égare un peu. Il est facile se «thérapeutiser» sois-même, lorsqu’on utilise une plateforme en lien avec les médias-sociaux. Voici ma liste d’activités préférées façon printemps ! It’s a go !

Il est à noter que ces activités sont adaptées au moment c’est-à-dire qu’elles sont réalisables en temps de confinement :

  1. Prendre une marche… J’avais un petit ton sarcastique dans ma tête en l’écrivant (pourquoi donc ? lol) mais effectivement, c’est excellent pour le corps et l’esprit, cela permet de brûler des calories et c’est un must pour le tour de taille.
  2. Lire : c’est si agréable de pouvoir tenir un bon livre entre ses mains, c’est un plaisir que je ne m’offre pas assez souvent. Si vous êtes à l’aise avec l’anglais, je vous suggère fortement ce livre : The Book of awesome. Cela parle de toutes les petites choses simples qui rendent la vie si belle. À lire sans ménagement en cette période si particulière. Psst : il y a aussi The book of awesome 2 et bien d’autres bouquins dans la même veine, de cet auteur. https://www.renaud-bray.com/Livres_Produit.aspx?id=1163078&def=Book+of+awesome(The)%2cPASRICHA%2c+NEIL%2c9780425238905
  3. Nettoyer sa cours : à première vue, cela peut sembler vraiment moche mais je pense qu’avoir un petit coin bien aménagé peut réellement augmenter le coefficient bonheur.
  4. Un breuvage chaud : peu importe lequel, que ce soit un thé, une tisane, un bon latté ou un bouillon de poulet, c’est tellement hygge !
  5. Faire du vélo : c’est le temps d’aller explorer les pistes cyclables de votre quartier. Vous pourriez y découvrir des trésors de paysages et pourquoi ne pas combiner avec le point 6.
  6. Prendre des photos : c’est le temps d’exploiter l’artiste qui sommeille en vous ! Aujourd’hui, avec les téléphones intelligents (je n’aime pas du tout cette appellation, pff… l’intelligence ne devrait pas être artificielle mais bon… j’apprécie tout autant que vous les nombreuses commodités apportées par ces appareils, wink wink) il est possible de faire des clichés dignes d’un appareil complexe et coûteux, alors : à vos smartphones !
  7. Nettoyer et désencombrer : bon, ce n’est peut-être pas des plus agréable comme activité mais cela est très constructif. En plus de rendre votre intérieur plus attrayant (les bouddhistes s’entendent pour dire que cela ne peut pas être en ordre dans votre tête si c’est le désordre dans votre environnement) et pourquoi ne pas, par le fait même, offrir aux autres (tout en respectant le confinement) les biens dont vous n’avez plus l’utilité. Écolo, écono, grano exactement comme j’aime !
  8. Organiser une «playlist» sur vos appareils mobiles. C’est le temps de remplir votre vie de musique pour l’été qui s’amène !
  9. Faire du yoga : youtube est remplis de tutoriels et d’entraîneurs qui se font un plaisir d’enseigner les rudiments du yoga au commun des mortels. Pas de gêne à avoir, personne ne vous regardera ! Vous pourrez donc prendre soin de votre «mind, soul and body» dans votre linge le plus mou à l’abri des regards.
  10. Fabriquer des trucs de vos mains : c’est le temps de cuisiner, de fabriquer des chandelles odorantes, de planter des graines pour faire un potager. J’envisage fortement d’apprendre à coudre si toutefois j’arrive à enfiler la machine ahahah !

À votre tour de me faire part de vos stratégies anti-déprime façon confinement. Allez, qu’on réussisse à passer le temps ensemble.

Bisous les cocos !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :